HOMMAGE : Mercredi 8 juin 2016, journée nationale d'hommage aux "Morts pour la France" en Indochine.

Posté le lundi 06 juin 2016
HOMMAGE : Mercredi 8 juin 2016, journée nationale d'hommage aux "Morts pour la France" en Indochine.

 

 

Mercredi 8 juin 2016




Journée nationale d'hommage aux "Morts pour la France" en Indochine

 


RAPPELS : (chiffres arrondis, extraits du numéro hors-série de l’ASAF consacré à la « Présence française en Indochine » (format A5, 148 pages, quadrichromie, 10 € port compris).

 

 

Combattants :

Au total, environ 490 000 soldats (hors Indochinois) participèrent aux combats entre septembre 1945 et juillet 1954 dont :

- 225 000 Français de Métropole ;
- 125 000 Algériens, Marocains et Tunisiens ;
- 75 000 légionnaires ;
- 60 000 Africains ;

Pertes :

- Métropolitains : 20 500 tués et 21 000 blessés ;
- Nord-Africains : 12 000 tués et 11 000 blessés ;
- Légionnaires : 11 500 tués et 9 000 blessés ;
- Africains : 3 500 tués et 3 500 blessés ;

A ce total il faut ajouter les pertes subies par les unités régulières ou supplétifs Indochinois estimées à 32 500 tués et 27 000 blessés.

Taux de mortalité des prisonniers dans les camps Vietminh :

Le taux de mortalité des soldats du corps expéditionnaire français dans les camps de prisonniers du Vietminh s’élève à 70% (taux comparable au taux de mortalité dans les camps de concentration de l’Allemagne nazie).


A l’occasion de cet anniversaire, l’ASAF se plait à rappeler l’excellent ouvrage d’Amédée Thévenet Mourir pour l’Indochine, préfacé par Hélie Denoix de Saint Marc et paru aux éditions Peuple Libre en 2015 (382 pages-22 €)

livre mourir pour l indochine d amedee thevenet

 

 

Source : ASAF
Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.