JEUNESSE ET ENGAGEMENT: « Je pense que l’extrême engagement, c’est la vocation ».

Posté le samedi 23 juin 2018
JEUNESSE ET ENGAGEMENT: « Je pense que l’extrême engagement, c’est la vocation ».

Samedi 16 juin 2018, le chef d’état-major des armées (CEMA), le général d’armée François Lecointre, est intervenu en introduction de la journée « Construire la France de demain », organisée par l’association nationale des auditeurs jeunes de l’institut des hautes études de la défense nationale (ANAJ-IHEDN) à l’espace Eiffel à Paris.

 

Cet évènement, entièrement dédié à l’engagement de la jeunesse, avait pour ambition que 100% des jeunes présents s’engagent à l’issue de cette journée dans une des thématiques présentées : défense et sécurité, politique, entrepreneuriat et nouvelles technologies, éducation, environnement, humanitaire et relations internationales, mais aussi sports et arts.

Le CEMA a débuté son intervention en rappelant qu’il fallait penser l’engagement « non pas comme un choix, mais en terme collectif ». Il a souligné que l’engagement était plus facile quand on est jeune sans le poids d’une vie ou des responsabilités. « Cet engagement doit être pensé comme quelque chose d’initial qui doit être renouvelé, reconduit, prolongé tout au long d’une vie ».

Le CEMA a continué en insistant sur le fait que la gratuité de l’engagement fait sa beauté et que « l’extrême engagement, c’est la vocation ». L’engagement pour un jeune soldat, c’est l’aventure, un idéal. La formation qu’il recevra, l’amènera à accepter son devoir et à prendre conscience du rôle qu’il tient dans l’action de combat. Il engage sa propre vie, mais aussi celle de ses camarades si son engagement n’est pas total.

Le général Lecointre a conclu en rappelant que « L’engagement des soldats est l’extrême de l’engagement ». Il a demandé à l’auditoire de garder en mémoire l’engagement du colonel Arnaud Beltrame et celui de nos soldats qui aujourd’hui risquent leur vie sans se poser de question, de façon normale, mais en étant en réalité dans une forme d’engagement constant, renouvelé et héroïque.

Une session de questions sur l’engagement militaire a suivi et a montré l’intérêt que portaient les jeunes auditeurs à cette forme d’engagement.


Source : état-major des Armées
Liens vers ANAJ-IHEDN : https://www.anaj-ihedn.org/

Rediffusé sur le site de l'ASAF : www.asafrance.fr

Source : www.asafrance.fr

Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.