L’ARMÉE de l’AIR clôture les célébrations de ses 80 ans en musique

Posté le lundi 17 novembre 2014
L’ARMÉE de l’AIR clôture les célébrations de ses 80 ans en musique

Auteur : armée de l’air/ LTN Alexandra Lesur-Tambute 6 Adressé par André Dulou

Mardi 11 novembre 2014, l’armée de l’air a clôturé l’année de ses 80 printemps autour d’un concert dans le célèbre théâtre des Champs-Élysées, à Paris.  Sous la présidence du général Denis Mercier, chef d’état-major de l’armée de l’air (CEMAA), la Musique de l’air a déroulé une suite de pièces autour du thème de la troisième dimension.

Un hommage aux aviateurs

Ce concert, le CEMAA a souhaité l’adresser tant aux glorieux anciens qu’à tous les aviateurs engagés en opérations, sans oublier nos regrettés défunts morts au combat, l’adjudant Thomas Dupuy et le caporal-chef Thomas Guillebault. « Ce concert leur est dédié ainsi qu’à leurs proches », a précisé le général Mercier. Cet événement était d’ailleurs à but caritatif en soutien de la fondation des œuvres sociales de l’air et de nos blessés. « Il s’agit de rester solidaire face aux malheurs qui peuvent frapper les aviateurs », a ajouté le CEMAA. Sans oublier d’y associer l’association des ailes brisées, fortement impliqué dans la réussite de cet événement.

Une date symbolique pour une année extraordinaire

Quoi de plus emblématique pour l’armée de l’air que d’organiser ce gala le 11 novembre. "Il faut dire que le jour, le mois et l'année sont riches en symboles : date de l’armistice, année du centenaire de la Grande guerre et 80 ans de l’armée de l’air, a précisé le général Mercier avant de poursuivre : les célébrations qui ont lieu cette année commémorent la création d’un institution née il y a 80 ans mais qui ne fait pas l’âge de ses artères car c’est il y a cent ans qu’est vraiment apparue l’aviation militaire et l’aviation tout court, d’ailleurs ». L’armée de l’air n’a donc pas oublié d’associer les centenaires des premières missions aériennes aux festivités de ses 80 ans dont le concert représente le point d’orgue. Des évènements et des cérémonies ont en effet été organisés tout au long de l’année, tel que les 50 ans des forces aériennes stratégiques, autour des valeurs communes et de l’identité qui forgent les aviateurs.

Des invités prestigieux « aviateur » le temps d’une soirée

Aussi, l’ensemble du concert de la Musique de l’air a fait la part belle à l’univers aérien. Pour l’accompagner, des invités prestigieux ont bien voulu se prêter au jeu de l’exercice. Vanina Santoni, chanteuse lyrique a divinement interprété « Over the Rainbow », pour littéralement nous transporter au-dessus de l’arc-en-ciel. Un autre artiste, le baryton et néanmoins stentor Sébastien Lemoine, a également transporté le public. Dans une deuxième partie de soirée consacrée quant à elle à l’exploration spatiale, c’est le célèbre pianiste Jean-François Zygel qui a bien voulu voyager avec l’orchestre d’harmonie dirigé par le chef de la Musique de l’air, le colonel Claude Kesmaecker. Comme l’avait annoncé le général Mercier en préambule : ce soir-là, il y avait bien « de la musique dans l’air ». Une soirée dans les étoiles qui clôture comme il se doit l’anniversaire de l’armée de l’air.

 

 

Source : Armée de l'Air
Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.