LETTRE D’INFORMATION du CEMAT. Décembre 3014.

Posté le lundi 15 décembre 2014
LETTRE D’INFORMATION du CEMAT. Décembre 3014.

E D I T O R I A L

C’est avec beaucoup de satisfaction que je m’adresse à vous par l’intermédiaire de cette lettre d’information. Elle constitue un des vecteurs qui relie l’ensemble de la famille armée de Terre. Comme toutes les grandes fratries, la nôtre est riche de ses très nombreuses branches. Chacune occupe, par sa personnalité, le rôle et la place qui lui reviennent. Sachez que je me réjouis decelle que vous occupez auprès de nous.

La diversité, qui est parfois perçue comme un handicap à la cohésion représente à mes yeux un véritable atout. Elle reflète d’abord la nature de l’armée de Terre, qui revendique et assume pleinement la sienne à travers la pluralité de ses armes, de ses spécialités, et de l’origine sociale et géographique des femmes et des hommes qui, depuis toujours, servent dans ses rangs.

De la même façon, la diversité de vos associations constitue elle aussi une chance et une richesse pour l’armée de Terre qui bénéficie ainsi du rayonnement que vous lui offrez, par votre présence et votre investissement, dans toute la société civile. Il s’agit d’ailleurs aujourd’hui d’un enjeu majeur.

Reconnue pour la valeur de ses soldats, soutenue dans ses engagements opérationnels, regardée comme un modèle d’égalité et de promotion sociale, l’armée de Terre jouit auprès des Français d’une excellente image. Pourtant la suspension de la conscription, la nature très expéditionnaire des missions et la réduction progressive de notre empreinte sur le sol national risque de produire à terme une distanciation entre la société civile et son armée, et singulièrement avec l’armée de Terre qui, par son histoire, incarne pourtant aux yeux de tous l’armée « d’en France ». Il est donc nécessaire de promouvoir à chaque occasion son image pour rappeler que c’est l’armée de toutes les missions, l’armée de tous les Français, capable de sauver ce qui doit l’être, nos concitoyens comme nos valeurs, où qu’ils soient menacés, sur notre sol comme à l’étranger.

L’évolution des menaces et leur rapprochement jusque sur le territoire national nous encouragent à convaincre les Français de la nécessité de conserver une armée de Terre suffisamment forte pour les protéger. Les effets des contraintes successives et la réduction de notre format, de plus en plus bas, nous incitent à leur exposer la réalité de l’armée de Terre d’aujourd’hui. C’est d’ailleurs pourquoi j’ai lancé une réflexion dès mon arrivé pour lui fixer un nouveau cap. Elle se déroule actuellement. Elle débouchera au printemps sur un nouveau modèle à la hauteur des besoins, qui donnera lui‐même naissance à une organisation à la mesure des moyens qui lui seront consacrés.

Je sais pouvoir compter sur votre soutien pour appuyer ce projet.

Je connais l’importance de vos actions pour nos soldats et pour notre belle armée de Terre, qui reste fidèle à ses engagements de toujours et à ses valeurs.

Général d’armée Jean‐Pierre BOSSER

LIRE la lettre

Source : Armée de Terre
Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.