LIBRE OPINION : A Saint-Cyr, l'Afrique n'est plus au programme...

Posté le jeudi 16 avril 2015
LIBRE OPINION : A Saint-Cyr, l'Afrique n'est plus au programme...

Par  Bernard LUGAN -  http://bernardlugan.blogspot.fr/

Court-circuitant l'ensemble de la hiérarchie militaire afin de lui rappeler -si besoin était-, dans quel mépris elle est tenue, le cabinet du ministre de la Défense vient d'intimer l'ordre au général commandant les écoles de Coëtquidan de suspendre de cours Bernard Lugan.

Qu'il soit ainsi fait affront à la bienséance, nul ne s'en étonnera de la part de technocrates parvenus dont le carriérisme le dispute à la servilité. Ce qui est plus grave c'est que les libertés universitaires soient ainsi violentées par un pouvoir à la dérive.

Il est somme toute assez pittoresque qu'un chef de l'Etat devant l'unique succès de sa présidence à l'efficacité de l'armée de terre en Afrique, décide d'écarter le seul expert qui, du Mali à la RCA en passant par la Libye, le Tchad ou encore la Passe Salvador, la conseille efficacement au quotidien... Mais après tout, le sort de ses soldats est peut-être le cadet de ses soucis.

Quant aux joyeux élèves de la Spéciale, le cabinet du ministre vient de leur offrir, sans le savoir, un cadeau inespéré. Ils savent désormais qu'une secte d'idéologues faillis vivant ses derniers jours s'attache à détruire les enseignements ramenant les hommes de terrain à la réalité. Mais en se prétendant  indépendante de la vérité, cette secte est devenue la risée de l'opinion. C'est elle qui la détruira.

Et puis, après tout, pour de jeunes élèves-officiers, l'interdit ne reste-t-il pas  le meilleur moyen de faire ouvrir un livre ? Si tu ne viens pas à Saint-Cyr, Saint-Cyr viendra à toi...On ne lâche rien !

Bernard LUGAN

 

Source : - http://bernardlugan.blogspot.fr/
Commentaires (8)
  • Philopoemen
    16 avril 2015 à 21:55 |
    "Le sort de ses soldats est peut-être le cadet de ses soucis." Rappelons que notre chef des Armèes a fait son service militaire en 1977, comme aspirant au 71ème régiment du génie d'Oissel (Seine Maritime) et que son expérience au feu fut des plus rudimentaire.
  • BONAFOUX
    17 avril 2015 à 08:39 |
    En régime socialiste le délit d'opinion existe, en ssous - main pour l'instant. La lecture de la Lettre de L'ASAF nous rappelle opportunément quelques unes des ignominies de la France de 2015
  • VANNINI
    17 avril 2015 à 12:28 |
    Je soutiens Bernard Lugan dont les livres sur l'Afrique sont très clairs et bien argumentés.
  • Daniel ANDRÉ
    17 avril 2015 à 13:30 |
    Ce n'est jamais qu'une marque d'intolérance de la part d'une soit disant élite qui nous prèche l'ouverture d'esprit.
    "je suis d'accord avec quand vous pensez comme moi". Une belle bande de petits mecs confits dans la suffisance haineuse.
  • Emmanuel ALIS
    17 avril 2015 à 18:12 |
    on veut au plus haut niveau détruire la seule institution qui tient encore debout contre vents et marées.
  • Bernard Le Van Xieu
    18 avril 2015 à 10:39 |
    La dictature vient d'ôter son masque. Jusqu'à présent elle se parait d'une certaine bonhomie tout en rondeur et faussement gaffeuse. Elle représente désormais un grand danger pour l'esprit et la tolérance ...
  • lamarche-arene
    18 avril 2015 à 18:07 |
    de tout coeur avec vous, en tant que médecin je vis la destruction de la médecine libérale et le mépris et les insultes d'une ministre dogmatique et déconnectée de la vie réelle depuis 2012. Nous allons entrer dans une phase dure de révolte et de refus d'obéissance. J'imagine que c'est plus compliqué pour vous.
  • Jean-Bernard COMTE
    18 avril 2015 à 18:30 |
    Les politiques passent, l'institution reste !! Courage !
    Le vent souffle faisons le gros dos et attendons le retour du beau temps.
Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.