LIBRE OPINION de Gilles BONNIER : Honneur aux Combattants de la Première Armée française

Posté le jeudi 07 mai 2015
LIBRE OPINION de  Gilles BONNIER :  Honneur aux Combattants de la Première Armée française

La France commémore cette année le soixante-dixième anniversaire de la Libération et de la signature, à Berlin le 8 mai 1945, de l’acte de capitulation de l’Allemagne nazie.

Le 70ème anniversaire doit nous amener à rendre un hommage particulier et solennel à ces hommes et ces femmes qui, pour la plupart âgés 20 ans en 1945, se sont battus à l’intérieur et à l’extérieur de la France métropolitaine, pour libérer notre pays et l’Europe de l’oppression nazie.

C’est l’occasion de se souvenir et de faire connaitre leur sacrifice.

C’est l’occasion de se rappeler que la France a été signataire de l’acte de capitulation de l’Allemagne nazie,  qu’elle fut représentée, à la demande du général de Gaulle, par le général de Lattre de Tassigny, commandant en chef de la 1ère Armée.

Sa présence  a symbolisé le retour de la France sur la scène internationale.

Sa présence fut également la reconnaissance de la place déterminante que la Première Armée a tenue dans la Libération de notre pays et du monde libre.

Sa présence fut aussi la reconnaissance de la valeur et du courage des 250 000 combattants, de toutes origines, venus d’Afrique du Nord, et de plus de 100 000 FFI, engagés volontaires, progressivement intégrés par l’amalgame, après le débarquement de Provence

En ce 70ème  anniversaire, honneur à tous ces combattants et à leur marche victorieuse aux cotés des Alliés, depuis l’Italie, la Corse, l’Ile d’Elbe et la Provence, jusqu’au Rhin et au Danube.

                                             Gilles BONNIER

Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.