LIBRE OPINION du général (2S) de l’armée de l’Air Jean-Marie MENU : Pour le général PIQUEMAL.

Posté le vendredi 11 mars 2016
LIBRE OPINION du général (2S) de l’armée de l’Air Jean-Marie MENU : Pour le général PIQUEMAL.

Ayant eu l’honneur de servir comme chef du cabinet militaire du Premier ministre, j’ai eu le plaisir d’avoir le colonel Piquemal parmi mes adjoints. 

J’ai pu apprécier ses qualités d’homme et d’officier aux valeurs morales exceptionnelles, ce qui lui valut d’être nommé au grade de général et de commander par la suite la Légion étrangère. Je peux témoigner que je ne l’ai jamais entendu prononcer la moindre parole que l’on peut prêter à un extrémiste ou à un factieux.

Certains exigent que la Grande Muette reste muselée quand elle quitte l’uniforme. Ils semblent ignorer qu’un retraité militaire et un général en deuxième section ont les mêmes devoirs et les mêmes droits que les autres Français. Serions-nous relégués au rang de citoyens de seconde zone, interdits de transmettre notre expertise en matière de défense et nos expériences acquises sur des théâtres d’opérations ?
Ne pouvons-nous pas exprimer notre désapprobation en voyant des policiers faire subir à un officier général de haut rang, qui a consacré sa vie à défendre la France, l’humiliation d’une arrestation brutale suivie d’une garde à vue déshonorante ?

Les motivations qui ont poussé le général Piquemal à braver une interdiction de manifester s’inscrivent dans le fil d’une inquiétude grandissante partagée par une majorité de Français face à une insécurité liée à des menaces d’attentats. Des millions de personnes et des chefs d’État avaient défilé dans les rues de Paris au nom de la liberté d’expression.

Seul l’esclave ne dit jamais non. Et jusqu’à preuve du contraire, même un militaire en retraite doit garder sa parole libre.

 

Jean-Marie MENU
Officier général(2S) de l’armée de l’Air

Source : Valeurs actuelles (Courrier des lecteurs)
Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.