MINISTERE DE LA DEFENSE : Après la démission de Kader Arif, Jean-Marc Todeschini devient secrétaire d’État aux Anciens combattants

Posté le vendredi 21 novembre 2014
MINISTERE DE LA DEFENSE : Après la démission de Kader Arif, Jean-Marc Todeschini devient secrétaire d’État aux Anciens combattants

par Laurent Lagneau, le 21-11-2014 – Zone Militaire – opex360

Mi-septembre, une enquête sur d’éventuels délits de favoritisme et de surfacturation au sein du Conseil régional de Midi-Pyrénées a été ouverte. Bien que s’intéressant de près à ses proches  le Premier ministre, Manuel Valls, avait assuré que Kader Arif, alors secrétaire d’État aux Anciens combattants (SEDAC), n’était « en rien » concerné par cette affaire.

Seulement, tel n’est pas l’avis, semble-t-il, de la justice, qui aurait perquisitionné les bureaux de M. Arif au début de ce mois. Deux sociétés intéressent particulièrement les enquêteurs pour avoir organisé des évènements pour le compte de la région Midi-Pyrénées pour un montant total dépassant les 2 millions d’euros. En outre, l’une d’elles, AWF Music, avait été sollicitée lors de la campagne de François Hollande lors des primaires du Parti socialiste et de l’élection présidentielle de 2012.

Finalement, M. Arif a remis sa démission, ce 21 novembre, au président Hollande. Lequel l’a acceptée. Un nouveau SEDAC a ensuite été nommé : il s’agit de Jean-Marc Todeschini, 62 ans, sénateur PS de la Moselle, par ailleurs retraité de l’Éducation nationale. Ce dernier connaît déjà la « maison » puisqu’il a été directeur de cabinet d’un ancien secrétaire d’État aux Anciens combattants, à savoir Jean-Pierre Masseret (1997-2001).

En poste mai 2012, Kader Arif aura eu une activité chargée sur le front des commémorations (centenaire 14-18, 70 ans de la Libération, etc). L’an passé, il avait défendu un coup de rabot de 20% sur la Retraite mutualiste du combattant, ce qui avait mis le feu aux poudres, tant chez les associations de vétérans que chez les parlementaires. Cette année, il a obtenu l’assouplissement des conditions d’attribution de la carte du combattant, une mesure qui était réclamée de longue date.

Auteur: Laurent LAGNEAU
Source: OPEX 360

 

Source : Zone Militaire - opex360
Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.