MORT EN SERVICE aérien commandé en Côte d’Ivoire du lieutenant Alexandre ARNAUD, pilote du 3e RHC.

Posté le jeudi 12 juillet 2018
MORT EN SERVICE aérien commandé en Côte d’Ivoire du lieutenant Alexandre ARNAUD, pilote du 3e RHC.

Mardi 10 juillet 2018, à 16h45 heure locale, un hélicoptère GAZELLE des forces françaises en Côte d’Ivoire s’est écrasé à une vingtaine de kilomètres à l’est d’Abidjan, dans le secteur de Grand Bassam. Le pilote, le lieutenant Alexandre ARNAUD du 3e régiment d’hélicoptères de combat, est décédé des suites de ses blessures.

L’accident a eu lieu lors d’une mission d’entraînement entre les forces armées françaises et ivoiriennes.

Le chef de bord et le pilote, gravement blessés, ont été rapidement pris en charge et évacués par voie routière vers la structure médicale de la base militaire française à Port-Bouët. Le pilote y est décédé des suites de ses blessures.

Les circonstances de l’accident restent à déterminer. Une enquête sera diligentée.

Dès l’annonce de la nouvelle, le chef d’état-major de l’armée de Terre, le général Bosser, a tenu à exprimer son « indéfectible soutien et la solidarité de l’armée de Terre à sa famille, ses proches et ses camarades ».

Biographie du lieutenant Alexandre ARNAUD

Né le 21 février 1993 à Saint-Etienne, le lieutenant Alexandre ARNAUD a servi la France pendant plus de 6 ans. Le lieutenant ARNAUD s’engage le 16 avril 2012 comme officier sous-contrat pilote. Il est nommé aspirant le 1er mai 2012. Après avoir suivi son cursus de formation initiale aux écoles de Saint-Cyr Coëtquidan, il effectue sa formation de pilote à l’école de l’aviation légère de l’armée de Terre de Dax pendant un an. Il se spécialise ensuite sur hélicoptère d’attaque à l’école d’application de l’aviation légère de l’armée de Terre du Luc en Provence.

Breveté pilote le 14 février 2014, il est affecté au 3e régiment d’hélicoptères de combat à Etain au sein de la 2e escadrille d’hélicoptères de reconnaissance et d’attaque comme pilote sur hélicoptère Gazelle. Sa droiture et ses qualités militaires y sont unanimement reconnues. Il obtient l’ensemble des qualifications exigées avec d’excellents résultats et démontre de réelles qualités de pilote de combat.

Promu sous-lieutenant le 1er mai 2016, puis lieutenant le 1er mai 2017, le lieutenant ARNAUD se distingue dans toutes les missions qui lui sont confiées par ses grandes qualités humaines et une très grande rigueur. Volontaire et passionné par le métier des armes, il prend part en 2018 à une première mission de courte durée à Djibouti où il acquiert une expérience de pilote en milieu désertique.

Le lieutenant Alexandre ARNAUD est engagé à la mi-juin 2018 en république de Côte d’Ivoire comme pilote sur hélicoptère de reconnaissance et d’attaque. Le 10 juillet 2018, vers 17 heures (heure locale), l'hélicoptère Gazelle du lieutenant Alexandre ARNAUD s’est écrasé à 20 km à l'est d’Abidjan. Il participait à un entraînement au profit des forces ivoiriennes. Les forces françaises sur place sont immédiatement intervenues pour porter assistance à l’équipage. Les deux blessés ont été évacués vers la structure médicale des forces françaises en Côte d’Ivoire. Le lieutenant ARNAUD est décédé des suites de ses blessures en fin de soirée.

Décoré en 2015 de la médaille de bronze de la défense nationale, le lieutenant Alexandre ARNAUD était apprécié unanimement de ses pairs comme de ses subordonnés. Il était un jeune officier pilote de combat de grande qualité.

Agé de 25 ans, célibataire sans enfant, le lieutenant Alexandre ARNAUD est mort en service aérien commandé durant une mission d’entraînement en république de Côte d’Ivoire.

 

Avis de l'ASAF

Dans cette période quelque peu euphorique liée aux résultats de la Coupe du monde de football, l'ASAF rappelle que les soldats continuent de s'entraîner et de se battre pour assurer la défense de la France, garantir son indépendance et notre liberté au risque quotidien de leur vie.
Source : www.asafrance.fr
Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.