OFFICIEL : Message audiovisuel du chef d’état-major de l’armée de Terre du 15 octobre 2014

Posté le jeudi 16 octobre 2014
OFFICIEL : Message audiovisuel du chef d’état-major de l’armée de Terre du 15 octobre 2014

Officiers, sous-officiers, soldats et personnel civil de l’armée de Terre.

Les autorités politiques de notre pays viennent de décider des mesures de restructurations qui toucheront les Armées en 2015. Je tiens à vous annoncer moi-même celles qui concernent l’armée de Terre car je sais, et je comprends votre impatience.

Je vous rappelle que ces mesures s’inscrivent dans le cadre de la nouvelle stratégie de défense et de sécurité que le Président de la République a approuvée en 2013. Le Parlement les a traduites dans la loi de programmation militaire 2014-2019.

Sur décision du ministre de la Défense, il a donc été décidé pour 2015 :

- de dissoudre l’état-major de la 1ère brigade mécanisée et sa compagnie de commandement et de transmissions, ainsi que le 1er régiment d’artillerie de marine, implantés à Châlons-en-Champagne.

- de réduire d’un escadron le 12e régiment de cuirassiers, le 1er régiment de chasseurs, le régiment d’infanterie-chars de marine ainsi que les 121e et 515e régiments du train.

- de supprimer les sections de reconnaissance régimentaire des régiments d’infanterie ;

- de réaliser des ajustements capacitaires dans l’artillerie, le génie, les transmissions, ainsi que le régiment médical.

Enfin, les états-majors et une musique militaire parisienne, contribueront à l’effort de diminution des effectifs.

Les dissolutions, qui sont évidemment les décisions les plus visibles et les plus douloureuses, viendront compléter des ajustements capacitaires ni anodins ni indolores. Je sais les conséquences, et parfois les difficultés, que ces changements vont entraîner dans la conduite de nos missions. Je partage la tristesse et l’inquiétude de ceux que ces décisions vont toucher directement. Je n’ignore pas tout ce que cela représente pour les familles. Mais ne cédez pas à l’amertume. Vous savez que l’armée de Terre, grâce notamment à la DRHAT, ne laissera personne sur le bord de la route. Ici ou ailleurs, elle continue d’avoir besoin de vos compétences, de votre sens de l’engagement et de votre expérience.

Les tensions internationales nous apportent chaque jour la preuve de la nécessité pour notre pays de disposer de forces terrestres aptes à le défendre. Le contexte opérationnel évolue vite. Vous constatez comme moi que la menace transnationale se structure et se rapproche de plus en plus. Dans ce contexte difficile, contraint par la crise que vit notre propre pays et qui nous impacte lourdement en 2015 en matière de réductions d’effectifs, nous avons la responsabilité de faire évoluer l’armée de Terre en prenant en compte les enjeux opérationnels du moment.

C’est la voie que nous allons suivre ensemble car j’ai la conviction profonde que notre modèle d’armée de Terre actuel a besoin d’un second souffle. C’est une direction ambitieuse et exigeante que je nous fixe à tous et que nous avons le devoir d’emprunter pour la Défense de notre pays, la protection de nos concitoyens et pour notre armée de Terre.

Le général d’armée Jean-Pierre BOSSER

 

Source : EMAT
Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.