OPÉRATION BARKHANE : La force poursuit son action de contrôle de zone au Nord du Mali. (situation au 5 août 2016)

Posté le dimanche 07 août 2016
OPÉRATION BARKHANE : La force poursuit son action de contrôle de zone au Nord du Mali. (situation au 5 août 2016)

Dans la bande sahélo-saharienne, la force Barkhane poursuit ses opérations en patrouillant avec les forces armées maliennes (FAMa) dans la région de Gao et en poursuivant ses opérations de contrôle de zone au Nord du Mali dans le triangle Kidal – Abeïbara – Tessalit. Ces missions ont pour objectif d’empêcher les groupes armés terroristes de disposer ou de reconquérir des zones refuges au Sahel. Retour sur ces missions récurrentes de la force Barkhane.

Lancée depuis le 1er août 2014, l’opération Barkhane répond à une logique de partenariat avec les pays du G5 Sahel (Mauritanie, Burkina Faso, Niger, Mali et Tchad), de soutien à la MINUSMA et constitue une réponse adaptée à une menace transfrontalière.

Avec les opérations de contrôle de zone, il s’agit notamment de s’assurer des points clefs d’un secteur, afin de pouvoir y déceler toute activité suspecte et éventuellement intercepter des membres de GAT. Nécessitant une présence durable sur le terrain, elles permettent aux soldats français d’aller à la rencontre de la population, de l’informer et de recueillir du renseignement.

De telles opérations bénéficient en amont d’une phase de recueil de renseignements, d’analyse, de préparation et de coordination des actions à mener. Conduites en liaison avec les armées partenaires, elles s’appuient sur une combinaison de moyens aériens et terrestres employés de manière dynamique. Elles associent en outre plusieurs dispositifs tels que des points de surveillance, des postes de contrôle, des patrouilles à pied ou en véhicule.

Transfrontalières, les opérations de contrôle de zone peuvent être multipartites ou directement réalisées par la force Barkhane. Dans le premier cas, elles permettent à la Force et aux forces armées partenaires d’optimiser leur lutte conjointe contre les groupes armés terroristes agissant dans la bande sahélo-saharienne.

L’opération Barkhane compte 3 500 militaires dont la mission, en partenariat avec les pays du G5 Sahel, consiste à lutter contre les groupes armés terroristes pouvant agir dans la bande sahélo-saharienne.

 

 

Rappels ASAF :

Données géographiques des 5 pays du Sahel :
Superficie : 5 millions de km2 (équivalente à la superficie de l’Europe, Russie non comprise)
Population : 70 millions d’habitants
(Source : images économiques du monde 2016 Ed. Armand colin)



 

barkhane

 

 

Source : État-major des armées
Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.