OPÉRATION BARKHANE : Point de situation du 23 octobre

Posté le vendredi 24 octobre 2014
OPÉRATION BARKHANE : Point de situation du 23 octobre

Point de situation sur les opérations de la force Barkhane, engagée dans la bande sahélo-saharienne (BSS), du 16 au 23 octobre 2014

La situation sécuritaire est restée globalement calme ces derniers jours dans la zone d’action de la force Barkhane.

Du 12 au 19 octobre 2014, la force Barkhane a participé, en appui des forces de défense et de sécurité maliennes (FDSM) et de la MINUSMA (Mission des Nations-unies au Mali), à une opération de contrôle de zone dans les régions du Gourma et d’Ansongo, au Mali. Cette opération, sous commandement malien, avait pour but d’appuyer les FDSM dans leur lutte contre les groupes armés terroristes. Elle a démontré leur capacité à coordonner des actions conjointes sur plusieurs secteurs.

Durant la même période, une opération menée le 17 octobre à Kidal a permis la capture de trois individus impliqués dans l’attaque du camp de la MINUSMA du 7 octobre, ayant coûté la vie à un soldat sénégalais. Lors de cette opération, un stock important d’armements et de munitions a été retrouvé au domicile d’un individu impliqué directement dans cette attaque.

Sur le plan logistique, deux rotations d’Antonov 124 (avions très gros porteur de fabrication russe) ont permis cette semaine l’acheminement à Gao du matériel afférent au futur détachement Caïman.

L’opération Barkhane regroupe 3 000 militaires dont la mission, en partenariat avec les pays du G5 Sahel (Mauritanie, Mali, Niger, Burkina Faso et Tchad), consiste à lutter contre les groupes armés terroristes dans la bande sahélo-saharienne.

Source : État-major des armées

Source : EMA
Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.