SOCLE NUMÉRIQUE : Ouverture du ministère des armées aux logiciels libres. (Communiqué de presse de la DICoD)

Posté le mercredi 03 octobre 2018
SOCLE NUMÉRIQUE : Ouverture du ministère des armées aux logiciels libres. (Communiqué de presse de la DICoD)

Communiqué de presse

 

Florence Parly, ministre des Armées, s'est rendue à Suresnes à la rencontre des personnels de la Direction interarmées des réseaux d'infrastructure et des systèmes d'information (DIRISI), en présence de Mounir Mahjoubi, secrétaire d'État auprès du Premier ministre chargé du numérique.

Florence Parly a rappelé son attachement à voir le ministère des Armées mener à bien une transformation numérique ambitieuse au profit des utilisateurs tout en confortant notre souveraineté.
Pour réussir cette transformation numérique, Florence Parly a décidé de moyens importants inscrits dans la loi de programmation militaire et dans le projet de loi de finances 2019. Ainsi, en 2019, 1,8 milliard d'euros seront consacrés aux systèmes d'information et de communication (SIC) du ministère, soit 200 millions d'euros de plus qu'en 2018.

Florence Parly a annoncé une rénovation profonde du socle numérique du ministère afin de le rendre plus sûr et plus opérationnel. 400 millions d'euros par an seront consacrés à ce socle. La ministre des Armées a également annoncé le lancement d'un groupe de travail pour établir la stratégie cloud du ministère des Armées, dans le sillage des travaux interministériels sur la stratégie cloud de l'État.

Enfin, Florence Parly a souhaité rappeler l'importance que le ministère des Armées construise des partenariats industriels solides et contribue à voir émerger des acteurs numériques français et européens de confiance. Elle a ainsi appelé à une plus grande ouverture du ministère aux logiciels libres et annoncé que Qwant, moteur de recherche français qui s'engage à ne pas exploiter les données personnelles de ses utilisateurs, serait désormais le moteur de recherche par défaut du ministère des Armées.

Source : DICOD

 

Diffusé sur le site de l'ASAF : www.asafrance.fr

Source : www.asafrance.fr

Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.