RUSSIE : Lancement de la Jeune Armée, groupement des jeunes paramilitaires.

Posté le mercredi 01 juin 2016
RUSSIE : Lancement de la Jeune Armée, groupement des jeunes paramilitaires.

A partir du 1er septembre, les organisations paramilitaires de jeunes seront toutes unies au sein de la Jeune Armée. Ce week-end a eu lieu son lancement au Patriot Park, un lieu public de Moscou dédié à la gloire de l'armée russe.

 

La création de la Jeune Armée a été saluée par le ministre de la Défense, Sergueï Choïgou, lors d’un grand rassemblement de mouvements patriotiques à Moscou. La Jeune Armée va rassembler les 5 500 organisations paramilitaires existantes qui proposent des formations pour la jeunesse en dehors de l'école.

Toutes ces organisations devraient être désormais chapeautées par le ministère de la Défense. « Le rôle-clé dans cette structure appartient au ministère de la Défense, qui développe les concepts, les stratégies, définit les projets-pilotes et le calendrier des événements », explique le président de la Société des bénévoles pour le soutien de l'armée russe, Alexandre Kolmakov.

Le groupe de la ville de Iaroslavl a été l’un des premiers à rejoindre la structure de la Jeune Armée. Centre quatre jeunes ont déjà prêté serment. A Rostov-sur-le-Don, des enfants hauts comme trois pommes montent et démontent des fusils mitrailleurs.

Lors du rassemblement de Moscou, les jeunes en uniforme portant bérets rouges ont remis le drapeau du mouvement, avec un aigle et une étoile, au ministre de la Défense. Une jeune fille lui a également offert un char tricoté en laine verte.

 

Muriel Pomponne

Correspondante RFI à Moscou

 

Source : RFI - Europe
Commentaires (1)
  • Philippe Weber
    01 juin 2016 à 18:12 |
    L'horloge de la tour du Sauveur, vient d'égrainer les dix coups d'ouverture du défilé de la Victoire. Partant de la cathédrale Saint Basile, la garde d'honneur des drapeaux de la Victoire et de la Fédération nationale de la Russie remonte la Place rouge, au pas de l'oie, sur près de 500 mètres, au son de "Guerre sacrée". Dix mille soldats, de toutes armes, sont au garde à vous. La garde d'honneur vient de prendre place devant le Musée historique d'Etat.
    La Zil du ministre de la Défense, franchit le portail de la tour Nicols et s'arrête sous l'icône du Christ pantocrator. Debout, le ministre général d'armée Sergueï Choïgou se décoiffe et fait le signe de croix orthodoxe. Ensuite, sa voiture repart pour rejoidre celle du général colonel, commandant le défilé. Ensemble, les deux généraux passent en revue les troupes, salués en retour par trois "hourra" retentissants. Quelques heures après, ce sera le défilé du " Régiment immortel", celui de la population avec en tête, leur président. Un grand moment patriotique, quelque peu diférent de celui du cinéaste Volker Schlöndorff.
Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.